mardi 3 juillet 2012

Arachnae de Charlotte Bousquet

Arachnae de Charlotte Bousquet est le premier tome de la saga L'Archipel des Numinées, séparée en 3 tomes : Arachnae, Cytheriae et Matricia

Edition : Mnémos Fantasy
Nombre de pages : 302 pages
Catégorie : Fantasy

Synopsis : 
Des ténèbres des bas-fonds aux éclats de la cour royale, la cité d’Arachnae se livre dans toute son horreur et ses excès… Dans le secret des arcanes du palais se joue une guerre souterraine entre le prince Alessio et les Moires, qui remettent en cause sa légitimité. Dans les riches faubourgs de la ville, une secte démoniaque étend son influence sur l’aristocratie décadente de la cité. Dans le Labyrinthe, quartier sordide où se côtoient la misère et le vice, les autorités retrouvent des corps d’enfants torturés. Afin de résoudre ces crimes en série, la jeune bretteuse libertine Théodora doit s’allier à l’austère capitaine de la milice Tigran Gracci… Se laisseront-ils engluer dans la toile mortelle de la destinée ?


Mon avis :
L'histoire se déroule dans une société matriarcale régie par les Moires, 3 prêtresses représentant différentes facettes d'une même déesse. Ces femmes aux noms aux consonances grecques ont les même pouvoirs que leurs antiques homologues, tisser la Trame du Destin ! Elles peuvent donc influer sur les évènements (presque) en toute impunité afin de destituer le prince Alessio et de remettre le gouvernement dans des mains féminines, pour le plus grand plaisir du lecteur témoin des machinations des deux camps.

Ce type de société ainsi que la décadence assumée de la cour et des citoyens d'Arachnae, m'a rappelé le type de société classiquement associé aux Drows ou elfes noirs. Ce goût pour l'interdit, la souffrance et la perversion provoque chez le lecteur, voyeur malgré lui, un sentiment mitigé - mi-révolté, mi-amusé selon les codes de la cité - qui peut s'avérer dérangeant !

Le style rapide et fluide et l'intrigue très prenante m'ont poussée à dévorer ce livre en quelques jours, malgré un étrange découpage de l'histoire pouvant s'avérer déstabilisant. En effet, la fin de la première partie de ce tome pourrait sans problème être la fin d'un tome ! Du coup, enchaîner sur le chapitre suivant parait un peu étrange et demande un peu de temps pour se replonger dans l'intrigue.
Dernier petit bémol, à mon sens, les relations entre les principaux personnages demanderaient à être approfondies... Peut-être dans les tomes suivants !

En bref, un livre sympa à conseiller aux adeptes de fantasy (voire de RPG, amis Geeks à vos livres !) mais à réserver à un public adulte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire